Un groupe BNI peut connaître des difficultés, voire mettre en péril son existence si la situation n’est pas correctement analysée et comprise à temps. Il faut parfois regarder les choses en face et se poser les bonnes questions, pour continuer à avancer ensemble. C’est ce qu’a vécu le groupe BNI Bordeaux Grand Cru, fin 2019 : un moral en berne, une mayonnaise qui ne prend pas et un nombre de participants qui chute … Aujourd’hui, grâce à une rigoureuse méthode de coaching des membres et l’implication de tous, le groupe BNI Bordeaux Grand Cru est fier de constater que la difficulté a été surmontée, haut la main !

Revenir à l’essentiel

Paul Briant, podologue libéral, est devenu président du groupe Bordeaux Grand Cru en octobre 2019. Avec son comité directeur composé de Xavier de la Verrie, secrétaire trésorier et Margot Le Métayer, Vice-Présidente, ils prennent immédiatement à bras le corps la gestion du groupe dans la continuité du précédent mandat mené par Nathalie Dudebout. Après un important travail sur la qualité des membres, leur nombre est en chute, ils ne sont plus que 20 en novembre et menacés de fermeture. Que s’est-il passé ? Un groupe BNI, c’est comme toute organisation à caractère social, il y a parfois des accointances qui ne se créent pas, sans que l’on comprenne pourquoi ni que l’on sache quoi faire pour y remédier. En novembre 2019, les 20 membres restants sont proches les uns des autres, ils sont en confiance et c’est avec ce noyau solide qu’ils vont pouvoir reconstituer un groupe sain.
Avec le concours du Directeur Consultant Philippe Maltête, photographe professionnel à Bordeaux et de l’ambassadeur du groupe David Parailloux, très présent et disponible, un accompagnement soutenu du groupe a été mis en place.

Cette photo a été prise en amont de l’application des règles sanitaires.

Objectif n°1 : continuer à faire du business ensemble

Hors de question de briser cette chaîne qui unit les membres, car le cœur de BNI c’est le business par l’échange et la communication. Avec un comité directeur sur la même longueur d’ondes, l’objectif est défini : faire grossir le groupe mais pas à n’importe quel prix et grâce à une politique générale rigoureuse.

Une task force spéciale croissance est mise en place, avec un comité de croissance dont la mission est de :

  • Trouver des invités
  • Démarcher des entreprises en lien avec les besoins du groupe et les contacter

Un accompagnement des membres fondamental

Un groupe BNI, c’est l’union de plusieurs individus et pour que l’osmose soit parfaite, le suivi des membres est essentiel. Le programme de mentorat est mis en place avec rigueur dans le groupe BNI Bordeaux Grand Cru, avec 2 axes pour accompagner avec succès les nouveaux membres.

Les nouveaux membres doivent se sentir bien, intégrés à une équipe accueillante. C’est ainsi qu’ils développent rapidement leur business avec le soutien du groupe.

Les anciens membres quant à eux bénéficient d’un coaching appuyé, avec des entretiens réguliers. Car le noyau dur de 20 membres, présents en novembre 2019 est composé de professionnels sérieux et engagés, pas question d’en perdre un de plus ! Une promesse est faite : celle de réagir au plus vite lorsqu’un membre est en difficulté.

En moins d’un an, le groupe a gagné 7 membres et accru sa stabilité de 40 à 73%. Il est passé, grâce à ses efforts et à sa persévérance, de 35 à 70 points. Un résultat positif qui confirme à tous que c’est avant tout l’engagement individuel au profit du collectif qui fait la différence.

Un engagement collectif

Ce qui a fait la force du groupe et qui a rendu possible cette spectaculaire remontée (malgré le confinement et les difficultés économiques de l’année 2020), c’est la bonne entente du comité directeur et l’effort de tous pour que personne ne s’épuise. Avec l’organisation d’animations fédératrices et dynamiques, tout le monde s’y retrouve et se plaît ! Chaque membre a validé une fois de plus sa volonté de faire du business ensemble et respecté les rendez-vous mis en place.

Margot le Métayer se souvient en particulier d’un membre, qui pendant plus de 9 mois n’avait reçu aucune recommandation. Il a été reçu en entretien, pour l’aider à préparer des infomerciales de qualité et une présentation plus ciblée et descriptive de ses activités. Il a aussi participé à d’autres petits-déjeuners dans la région et reçu de nouvelles recos, avant son renouvellement : s’investir est toujours payant !

Le groupe BNI Bordeaux Grand Cru se réunit tous les mardis matins à l’hippodrome du Bouscat. Ils sont toujours à la recherche de plusieurs professionnels, pour faire du business ensemble ! Si vous êtes : peintre, électricien(ne), concessionnaire auto, pisciniste, coach sportif, avocat(e) en droit de la famille, huissier, professionnel(le) en alarmes et vidéosurveillances, contactez ce groupe enthousiaste et soudé, pour une belle expérience de réseau professionnel à Bordeaux !

Page Facebook de BNI Bordeaux Grand Cru

Visiter le groupe BNI Bordeaux Grand Cru